LE 19 MARS

LE 19 MARS

Les personnels du secteur hospitalier n’en peuvent plus du blocage  de leur salaire, de la dégradation de leurs conditions de travail. Ils  n’acceptent plus de subir, année après année, les conséquences de  l’austérité budgétaire qui ne permettent plus aux secteurs de la  santé de remplir sa mission auprès de la population.

Le gouvernement continue de dérouler sa feuille de route et  d’appliquer son programme de destruction sociale.

Sur le Centre hospitalier d’Avignon, le Directeur, en bon élève, suit  les directives,  aggravant ainsi les conditions de travail par les  suppressions de postes, les fermetures de services et les  mutualisations de moyens.

L’augmentation de l’activité crée un mal-être chez les agents à qui la  direction impose rentabilité, efficacité, productivité et polyvalence.

Double peine pour les agents et pour la population.

C’est maintenant qu’il faut bloquer le projet de loi, dit « transformation » du système de santé et de la fonction publique !!

 DISONS NON ENSEMBLE, A :

–  La suppression des 95 postes, alors que l’activité augmente !

– La fermeture de lits.

–  Les dégradations des conditions de travail !

–  Aux efforts demandés sous couvert d’équilibre budgétaire !                        

EXPRIMONS NOTRE COLERE ….. !!!!!!!

La CGT et FO exigent :

– Que la direction prenne en considération les agents en mettant fin aux suppressions de postes et en renforçant les services en souffrance pour le bénéfice des patients.

– Des ouvertures de lits pour désengorger les urgences et adapter l’offre de soins aux besoins de la population. L’institution est la seule à y répondre. 

– La défense du statut de la fonction publique, des conditions de travail, des salaires, de la sécurité sociale, des services publics. 

– Le retrait du projet de loi de transformation de la fonction publique et dénoncent les méfaits contenus dans la loi de transformation du système de santé, passant à l’Assemblée Nationale du 18 au 22 Mars 2019. 

– L’augmentation des retraites et des pensions, l’abrogation de la CSG, et le maintien de tous les régimes de retraite.

Exigeons de ne pas être la variable  d’ajustement permettant d’envisager des  investissements au détriment des  personnels.

 

Telecharger le tract A3

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email