Renoncements et compromissions

Logo.CGT.CHA.Resized.Tout.Petit.carre

Avignon, le 15 juillet 2016

Renoncements et compromissions

 

L’actualité de ce printemps a été chargée : la « loi travail », la mise en place des GHT, les nouvelles réductions d’effectifs et des fermetures de services au CH Avignon.

Dans un temps où la CGT maintient ses propositions et une ligne claire, certains sont beaucoup plus ambigus.

Si la CGT s’est opposée à la « loi santé » et à la mise en place des GHT, c’est par son action que le lieu de concertation avec les organisations syndicales a vu le jour sous une forme représentative. Ceux qui veulent s’en approprier la paternité étaient tétanisés lors des discussions avec le ministère et nous ont suivis.

 Cela ne nous a pas empêché de nous positionner contre ce texte au niveau national et au niveau local. Que penser d’une organisation syndicale qui soutient par son vote favorable la « loi santé » et les GHT au niveau national et fait semblant de la rejeter au niveau local…. Il en va de même pour la loi « travail ».

En même temps la CGT a travaillé pour faire entrer dans le Guide de Gestion du Temps (GTT) du CH Avignon les éléments d’égalité femme/homme pour lesquels elle a œuvré (RTT conservés pour les futures mamans, maintien de la notation pendant la période de congé maternité… tout ce qui amène sur le chemin de l’égalité professionnelle).

Nous ne pouvions pas voter ce GTT qui entérine la « mise entre parenthèse » de l’accord local 35 heures qui avait été signé par FO et la CFDT. Les horaires atypiques qui suppriment des RTT sont la porte ouverte à la suppression généralisée de ces jours de congé…. La perte de 3 jours de RTT contre lesquels nous nous sommes battus il y a 3 ans est validée par ces votes en CTE. Le renoncement et le dévoiement de ses propres choix ne sont pas la marque de fabrique de la CGT.

 Ces compromissions et renoncements laissent le champ libre à la dégradation des conditions de travail et de prise en charge des patients. La CGT négocie toujours et signe lorsque c’est utile et juste pour les agents après consultation de ses adhérents et du personnel. Nous ne ferons jamais semblant de négocier pour de toute façon approuver et accompagner.

La motivation et l’implication des agents hospitaliers en ces périodes violentes ne se dément pas. C’est de reconnaissance dont ont besoin les agents hospitaliers, pas de reculs sociaux.

Notre ligne de conduite est claire et lisible : faire avancer la cause des agents hospitaliers, maintenir et conquérir de nouveaux droits, pas nous soumettre aux choix d’austérité dictés par la direction.

 

CGTSSO_une_force_a_vos_cotes.jpg grande taille

Print Friendly, PDF & Email