APPEL A LA MOBILISATION LE 14 JUIN 2016

Logo.CGT.CHA.Resized.Tout.Petit.carre

Seule l’action permettra la victoire !

Pour nos emplois, nos conditions de travail, nos salaires et le maintien des 35 heures comme référence. Nous exigeons le développement d’une politique de Santé de haut niveau par un financement solidaire et des SERVICES PUBLICS de PROXIMITE rendus par des professionnels qualifiés, reconnus, répondant aux besoins de la Population.

Tous les établissements de Santé et d’Action Sociale sont concernés par la mise en œuvre de la LOI SANTE et notamment par son article 107 sur la création et la mise en place à marche forcée des GHT (Groupement Hospitalier de Territoire).

  • Qu’est ce que c’est ?

Le GHT c’est le moyen de faire supporter aux hôpitaux publics le plan d’austérité du gouvernement, de rationaliser les effectifs, de diminuer les couts de fonctionnement et enfin de dégrader nos conditions de travail. Cette loi génère également la mobilité. C’est cela et cela seulement. Ça n’a rien à voir avec un meilleur accès aux soins ou une harmonisation des pratiques.

  • Pourquoi faire ?

Des économies. Le GHT c’est le moyen de diminuer les remboursements de soin, c’est le moyen de faire supporter aux hôpitaux public le plan d’austérité de 3 milliards, c’est le moyen de supprimer 22 000 postes et 16 000 lits.

  • Qu’est ce que cela veut dire ?

C’est la mise en place d’un regroupement d’établissements. La Loi Santé éloigne des lieux de soins des usagers de toutes catégories : personnes âgées, femmes enceintes, enfants souffrant de troubles du comportement…. C’est une transformation du système de santé que nous connaissons tous, en tant que professionnel et en tant qu’usager.

Les Groupements Hospitaliers de Territoire et la « Loi Travail » sont liés.

Le projet de loi El Khomri dit « Loi travail » vise à la destruction pure et simple du droit du travail. Si cette loi est maintenue elle se traduirait dans notre secteur de la Santé et du Médico-Social par :

  • Licenciement en cas de baisse du chiffre d’affaire ou de transfert d’activité,

  • Les accords locaux (type temps de travail : 35h00) seraient remis en causes tous les 5 ans même à l’hôpital,

  • Les Directions pourraient baisser les salaires et/ou augmenter le temps de travail,

  • Les astreintes pourraient être compensées par des temps de repos ou par des compensations financières au choix de l’employeur,

  • Un accord d’entreprise et/ou d’établissement publics pourrait être moins favorable que le code du travail ou le statut,

  • Les congés payés pourraient être modifiés au dernier moment,

  • Les heures supplémentaires seraient moins payées et pourraient l’être en 5 fois, 3 ans plus tard,

  • La visite médicale d’embauche serait transformée en simple visite d’information.

  • Les 60 heures par semaine la règle avec des heures supplémentaires au-delà des 60 heures récupérables dans les 3 ans qui suivent…. Dire que certain-e-s veulent encore les 12 heures…… !!

Les exemples ne manquent pas, alors tous dans la lutte !

Que l’on soit syndiqué-e ou non, que l’on soit titulaire ou contractuel, nous sommes toutes et tous concerné-e-s. Les GHT et la « loi travail » sont nés dans le même laboratoire antisocial du gouvernement.

Toutes et tous ensemble : manifestation le mardi 14 juin 2016

à Avignon, Gare Centre à 10 heures.

Tous.Dans.La.Rue.Avec.LA.CGT

Print Friendly, PDF & Email