La CGT s’oppose au Contrat de Retour à l’Equilibre Financier (CREF) au CTE du 22 avril 2015.

Logo.CGT.CHA.Resized.Tout.Petit.carre

Avignon, le 22 avril 2015

La CGT s’oppose au Contrat de Retour à l’Equilibre Financier (CREF) au CTE du 22 avril 2015.

Malgré des discussions et des avancées avec la Direction sur le CREF et les mesures contre le personnel, les propositions faites au CTE du 22 avril 2015 ne sont pas acceptables. La CGT a bien sur voté contre.

La CGT s’est toujours prononcée contre la loi Hôpital Patient Santé Territoire HPST et la tarification à l’acte. Nous avons toujours refusé et manifesté le 9 avril 2015 et souvent (seuls) avant contre l’austérité. Nous ne pouvons dons pas approuver un plan qui entérine des mesures de réductions des couts (donc d’austérité) dans notre établissement.

Les réponses évasives et les prises de position du Directeur à l’inverse de ce qui est rédigé dans le document qu’il a fourni à l’intersyndicale nous laissent perplexes et la CGT ne peut pas accepter un double langage lorsqu’il visite des services.

A notre questionnement au CTE du 22 avril 2015 sur ce sujet, il n’a pas répondu…..

Nous pouvons penser que les visites du directeur et du directeur des soins dans les services ont pour but, en guise d’amélioration des conditions de travail, de faire avaler de nouveaux reculs sur les organisations du travail et sur le personnel.

Que penser de tout cela ?

Affirmer maintenir les effectifs aux organisations syndicales puis dire les réduire dans les services. Que croire ?

La CGT restera vigilante sur ces sujets, nous ne laisserons pas se dégrader les conditions de travail et réduire les effectifs sans réagir.

Si le Directeur ne respecte pas ses engagements, nous reformerons une intersyndicale afin de ne pas laisser faire.

Pour peser sur les choix qui seront fait il faut être encore plus nombreux.

Extrait du texte proposé au CTE du 22 avril 2015 :
1-2-2-4 Méthodologie :
La gestion des ressources humaines sera le moteur des restructurations de chaque pôle et de chaque secteur d’activité.
Les contrats à durée déterminée ne doivent pas être utilisés comme seule variable d’ajustement.
L’analyse des départs en retraite, l’attribution d’indemnités volontaires de départ, la réorientation professionnelle au sein de l’établissement seront les leviers majeurs des actions envisagées.
La maîtrise des charges de personnel contribuera au retour à l'équilibre financier du Centre Hospitalier d' Avignon dans un délai de trois ans. Tous les secteurs et ou services du centre hospitalier, y compris les personnels médicaux et de direction sont concernés par cette opération. Au sein de chaque pôle, l' adéquation de  l'activité avec les effectifs est la règle à observer prioritairement.
  • Les effectifs ainsi dégagés seront réaffectés au développement d’activités nouvelles ou supplémentaires en tant que de besoins, à la condition que ces activités génèrent des ressources complémentaires issues de la tarification ou d’enveloppes spécifiques allouées par les pouvoirs publics.
  • Un tableau de bord de suivi des actions conduites et leur conséquence sur les effectifs en personnel est élaboré, mis à jour en temps réel, et porté à la connaissance des instances consultatives de l’établissement tous les mois.
  • Toutes ces réorganisations doivent se faire dans le cadre du respect de la réglementation sur la législation du travail

 

cgt.Jadhere

CGTSSO_une_force_a_vos_cotes.jpg grande taille

Print Friendly, PDF & Email