Maternité : 12h15 et 12h30 !

Logo.CGT.CHA.Resized.Tout.Petit.carre

 

 

Maternité : 12h15 et 12h30 !

Lors du CTE du 4 février 2014 on nous a présenté l’ouverture du 3ème secteur de Maternité. Le Directeur, le Directeur des Soins et les Cadres de la maternité nous ont assuré que la planification en 12 heures serait appliquée conformément au Décret n°2002-9 du 4 janvier 2002 à partir du 1er mars 2014.

Quelle n’a pas été notre surprise en s’apercevant que les personnels de la maternité sont planifiés en 12h15 ou 12h30 dans Agiltime.

On nous a menti.

Nous avons demandé un CHSCT extraordinaire qui s’est tenu le 27 mars 2014. Soutenus par l’inspecteur du travail nous avons obtenu du Directeur que la loi s’applique à la maternité comme dans tous les services en 12 heures comme dans les autres. La CFDT s’est prononcée pour le maintien, la CGT et FO ont demandé le retrait de cette planification illégale

Nous ne pouvons pas accepter que l’autorité de nomination qui est le garant de l’application des textes et de la loi s’en affranchisse quand ça l’arrange. Dans un même temps la mise en place de règlements intérieurs ou de chartes voire même d’amplitudes d’horaires de travail ou de conditions dégradées sont imposées à certains services ou professions de notre hôpital.

Nous voyons beaucoup d’énergie pour dénigrer la CGT qui, porteuse des revendications des salariés, agents hospitaliers ou usagers pense que seule l’équité doit prévaloir et que les textes, comme le statut doivent être les garants que chaque Agent Hospitalier est traité et protégé de la même façon. On ne peut pas individualiser la réponse à des problématiques organisationnelles en s’accommodant d’être hors la loi Ce serait entériner des reculs sociaux. Le besoin d’avoir des repos plus nombreux, de venir moins souvent travailler à l’hôpital se comprend mais il ne peut se solder par une prise de risques accrue pour les agents donc pour les patients. La vraie réponse c’est l’augmentation des effectifs !!

Nous aurions souhaité que cette même énergie soit utilisée à agir pour défendre nos emplois, nos effectifs, nos salaires, nos carrières, nos conditions de travail et en solidarité avec les personnels en lutte afin que des décisions inéquitables, injustes et des dégradations conséquentes des conditions de travail ne s’appliquent pas dans beaucoup de services du CH Avignon. Nous étions dans la rue et en grève le 18 mars 2014, CGT et FO pour défendre ces revendications.

Le problème de la relève dans les services en 12 heures est inhérent à ce type d’amplitude horaire. Il est du rôle de l’encadrement sous l’autorité du Directeur d’organiser le travail, son contenu, sa planification et son amplitude horaire. Les cadres doivent mettre en adéquation les ressources professionnelles et les charges de travail en organisant des relèves sur le temps de travail.

Il n’a jamais été question pour nous de revenir sur les 12 heures dans les services qui y sont passé même si nous pensons que c’est porteur de risques pour les agents.Mais 12 heures c’est la limite à ne pas franchir, et heureusement la loi tant en France qu’en Europe le prévoit.

La CGT est la seule à avoir demandé un Comité de Suivi d’Amélioration des Conditions de Travail sur les 2 expertises récentes (CATEIS pour la maternité et SL Conseils pour les 6 nouveaux services en 12 heures) afin de mieux organiser le travail sur cette amplitude.

Que penser de la déclaration du Directeur des soins, non contredite par les cadres de la maternité présents, lors de ce CHSCT : «…elles bénéficient de 15 minutes alors qu’elles n’en font généralement que 5…». Cumulé, cela représente 1 poste. Le Procès-Verbal du CHSCT sera disponible dans quelques jours sur Kaliweb.

Les bonnes conditions de travail s’obtiennent, entre autres, par des effectifs suffisants, pas en se mettant hors la loi.

31 mars 2014

CGTSSO_une_force_a_vos_cotes.jpg grande taille

Print Friendly, PDF & Email