Bénéfices ≠ Conditions de travail, Journée d’action le 27 Juin 2017 !

Avignon, le 27 JUIN 2017

Bénéfices ≠ Conditions de travail

L’hôpital d’Avignon est bénéficiaire de 2 millions d’euros sur l’année 2016.

Ce bénéfice est peut-être un indicateur de bonne santé financière de notre hôpital mais est surtout un cache misère tant les conditions d’exercice des agents se sont dégradées.

Les suppressions de postes, les fermetures de services et les mutualisations de moyens en parallèle de l’augmentation de l’activité ont créé un mal-être chez les agents à qui la direction impose rentabilité, efficacité, productivité et polyvalence.

C’est grâce aux efforts demandés aux personnels que ce bénéfice sera présenté aux différentes instances et le mercredi 28 juin 2017 à 10 heures au conseil de Surveillance.

– Comment accepter encore les diminutions d’effectifs alors que l’activité augmente ?

– Comment tolérer les dégradations des conditions de travail ?

– Comment supporter les efforts demandés sous couvert d’équilibre budgétaire ?

– Comment dire notre colère à la Direction ?

La CGT, FO et la CFDT REFUSENT DE SIEGER AU PROCHAIN CTE/CHSCT AFIN DE MONTRER NOTRE DESACCORD SUR LES CHOIX POLITIQUES QUI SONT FAIT.

L’épuisement des personnels est de plus en plus perceptible et la colère ne cesse de grandir chez les agents.

La CGT, FO et la CFDT estiment que l’institution a la responsabilité de nous fournir un cadre de travail sécurisant et respectueux de la qualité de soins pour le bien des patients.

Si elle ne le fait pas sous prétexte de contraintes économiques, c’est à nous de nous exprimer et de défendre notre institution.

Il est grand temps que la direction prenne en considération les agents en mettant fin aux suppressions de postes et en renforçant les services en souffrance pour le bénéfice des patients.

La CGT, FO et la CFDT exigent des ouvertures de lits pour désengorger les urgences et adapter l’offre de soins aux besoins de la population. L’institution est la seule à y répondre.

La CGT, FO et la CFDT continuent de dénoncer les choix stratégiques de la direction qui ne sait faire des économies que sur les agents.

La nouvelle construction de la nouvelle tour urgences, réa, smur a en projet pour 2020 avec un coût de 40 Millions d’€ pour l’établissement.

Exigeons de ne pas être la variable d’ajustement permettant d’envisager des investissements au détriment des personnels.

Pour peser sur les choix qui seront fait il faut être encore plus nombreux !!!

APPEL A RASSEMBLEMENT LE MERCREDI 28 JUIN 2017 A 9h45 DEVANT LE BATIMENT ADMINISTRATIF

Et à 12h30 pour l’inauguration de la nouvelle pharmacie (qui est financée par les postes supprimés…).

 

 

 

VICTOIRE AUX USLD FARFANTELLO/FONTAINE

AVIGNON, le 23 Mai 2017

Les personnels de farfantello/fontaine ont obtenu pleine satisfaction à leurs revendications.
Après une lutte âpre de plusieurs semaines où les personnels ont fait preuve d’une grande solidarité, la direction a reconnu la grande souffrance de ce service.
Un protocole d’accord a été signé entre la direction, le syndicat CGT et les agents des USLD.
Les personnels ont obtenu :
➢ Le renfort d’une IDE l’après-midi 5 jours sur 7,
              ➢ Un renfort de 0,5 AS,
              ➢ La mise en conformité des plannings avec la                       réglementation d’un week-end sur deux de repos,    
              ➢ L’arrêt de la mutualisation le matin,
              ➢ La prime d’insalubrité pour les faisant fonction d’aide soignants,
              ➢ La stagiairisation de deux contractuels,
            ➢ Le renouvellement d’une partie du matériel à hauteur de 30 000 €

L’état d’esprit de solidarité, d’union d’équipe, de démocratie et de fraternité dont ont fait preuve les agents est remarquable.

La CGT, qui a soutenu les agents depuis le début, se félicite de voir que lorsqu’un service le décide de grandes victoires sont possibles .

 

Victoire des agents et fin du mouvement de grève à l’USLD !

Le 18 mai 2017

Les agents des USLD Fantantello/Fontaine se sont réunis en assemblée générale afin de discuter du protocole d’accord entre les trois partie que sont la direction, le syndicat CGT et les personnels des USLD.

Il ont voté la signature du protocole d’accord et la levée du préavis de grève.

Ce protocole d’accord convient de :

– la mutualisation n’est maintenue que l’après midi et renfort d’un ETP d’IDE, 0,5 ETP d’AS ainsi que d’un renfort, 5 jours sur 7 l’après midi, à partir du 1er juillet jusqu’au 30 septembre.
– un plan d’investissement sur le matériel.
– la mise en stage des agents contractuels.
– reconnaissance des ASH faisant fonction d’AS.

Dans l’intervalle, une réflexion sur une organisation pérenne de l’ensemble des secteurs de l’USLD sera menée.

Les agents resteront cependant vigilants quant à l’effectivité de son application.

Une fois de plus  preuve est faite que les agents savent mener la lutteavec le soutient de LA CGT !

 

 

COMMUNIQUE DE PRESSE : LA LUTTE CONTINUE POUR LES PERSONNELS D’USLD

Le vendredi 5 mai 2017

COMMUNIQUE DE PRESSE

LA LUTTE CONTINUE POUR LES PERSONNELS D’USLD

Ce vendredi matin, la direction a reçu pour la 2ème fois la CGT ainsi que les représentants des personnels des services farfantello/la fontaine.

Ils ont de nouveaux mis en avant le nécessaire renfort d’un poste d’Infirmier Diplômé d’Etat pour une meilleure prise en soin des patients.

La direction ne veut rien entendre et oppose aux revendications bienveillantes des soignants une réponse budgétaire inhumaine, ce qui annihile toute négociation.

Les personnels ont mis en lumière les pressions exercées de la part de la direction contre les grévistes. Cependant la direction reconnaît la précarité de certains agents et promet la pérennisation de deux postes ainsi que le versement d’une prime à ceux qui ne pouvaient y prétendre jusqu’ici.

La direction maintient sa proposition de mutualiser les moyens des USLD ce qui ne satisfait en aucun cas les agents.

La CGT a proposé la mise en place d’un renfort temporaire IDE sur le service de Farfantello afin de cesser la mutualisation sur les deux niveaux, d’apaiser les tensions entre les personnels et la direction et de permettre un dialogue constructif.

Le directeur a refusé catégoriquement.

La CGT a interpellé les élus locaux qui se sont positionnés en soutient aux personnels grévistes.

Les personnels restent toutefois à l’écoute et prêts à discuter d’avancées éventuelles proposées par la direction. Ils décideront en assemblée générale des actions à entreprendre pour se faire entendre.

Ci-après le personnel soutenu par Françoise Lichière et André Castelli de la mairie et du Conseil départemental.

LES AGENTS DE FARFANTELLO/LA FONTAINE DEPOSENT UN PREAVIS DE GREVE ILLIMITE A PARTIR DU 28 AVRIL !

LES AGENTS DE FARFANTELLO/LA FONTAINE DEPOSENT UN PREAVIS DE GREVE ILLIMITE A PARTIR DU 28 AVRIL !

DANS QUEL ETAT SONT LES AGENTS DU VILLAGE ?

Un préavis de grève vient d’être déposé par les agents des USLD  Farfantello/Fontaine pour dénoncer leur condition de travail pour  le vendredi 28 Avril 2017.
Les agents en ont ras-le-bol et sont à bout de souffle. Ils réclament  haut et fort des moyens humains, financiers et matériels pour  soigner correctement.
Qu’en est-il de l’essence même de notre travail ? : Prendre soin de  l’autre. Les soignants parlent de professions bafouées, vidées de  leurs sens, sous prétexte de compétitivité, de rentabilité et de  productivité.

« Au village, sans prétention, la direction n’a pas bonne réputation »

Les cadres de proximité sont contraints de construire des  plannings  avec des sous effectifs. Les rappels sur les repos, les  difficultés à poser des congés, les heures supplémentaires non  écrites ou déposées sur un compte épargne temps à la fin de l’année  génèrent des tensions entre les cadres et les équipes. Des  arrêts maladies qui compliquent encore plus les plannings… Les  agents en CDD non renouvelés, les agents faisant fonction d’AS qui  attendent plusieurs années avant un financement à l’école… Cette réalité affecte la qualité des soins. Les patients sont pris en  otage par des décisions gouvernementales via les ARS et les   directions qui épuisent des personnels bienveillants qui ne   demandent qu’à soigner correctement.
La direction propose un projet de mutualisation d’ide/as entre les   différentes USLD afin de pallier au manque de personnel. Les   organisations soignantes sont constamment remises en cause pour   nier l’évidence qu’un infirmier pour 47 patients n’est pas suffisant ! Les réponses budgétaires de la direction face à la  souffrance des agents n’est plus tolérable .

MUTUALISER LA MISERE N’EST PAS ACCEPTABLE !!

Nous souhaitons un avenir autre qu’austérité, compétitivité,  mutualisation, adaptation…

Les agents de Farfantello/La Fontaine exigent:

– Des renforts en personnel correspondant à la nécessité de la  qualité des soins (notamment un poste d’IDE en plus sur la journée),
– La titularisation des agents Contractuels,
– Le départ des agents faisant fonction d’AS à l’école afin d’être  formés convenablement,
– De vraies réflexions sur la qualité de soin avec les personnels des  services de gériatrie,

La CGT appelle à un rassemblement de soutien Vendredi 28 Avril à 13 heures à la porte d’entrée du village.

 

Ecouter sur France Bleue Vaucluse

 

 

A propos de la représentativité des organisations syndicales

 

le 4 avril 2017

Les résultats de la mesure de l’audience pour la représentativité syndicale font apparaître la CGT comme seconde organisation syndicale. Annoncés par les médias, ces résultats ne sont pourtant pas le reflet de la réalité :

  • Dans le privé, TPE (très petites entreprises) comprises et avec seulement 42,76% de participation, effectivement la CGT recule.
  • Dans l’ensemble public/privé et avec 45,60 % de participation (ce qui reste encore trop faible !) la CGT demeure la première organisation syndicale avec 24,26 % de votants en sa faveur !
NON, LA CGT N’EST PAS MORTE ET N’ACCOMPAGNERA JAMAIS  L’ABANDON ET LA PERTE DES CONDITIONS DU TRAVAIL ET DE LEURS DROITS !

Représentativité – résultats

Journée d’action du 7 mars 2017

Le syndicat CGT du Centre Hospitalier d’Avignon organise le 7 mars 2017 (journée d’action des secteurs de la santé, de l’action sociale et de la protection sociale, des services publics) la diffusion du film :

« La Sociale » à 18 heures salle goubert au Centre Hospitalier d’Avignon

Cette diffusion sera suivie d’un débat animé par Patrick Bourdillon, responsable de la Fédération CGT de la Santé et de l’Action Sociale en charge des questions de protection sociale et de politique de santé, membre de la commission confédérale Protection Sociale.

Le rôle essentiel de la protection sociale dans les grands équilibres sociétaux et les conséquences directes pour l’offre de soins et d’action sociale seront abordés durant cette soirée.

 

tract-La-Sociale

La CGT : Première organisation syndicale.

Avignon, le 6 février 2017

La CGT remercie les salariés qui lui ont fait confiance lors des élections professionnelles dans les Très Petites Entreprises (TPE = moins de 11 salariés) en la plaçant largement en tête.

Avec 25.12 % des voix La CGT est loin devant la CFDT (15.49%) et FO (13.01 %).

La CGT est première organisation syndicale au Centre Hospitalier d’Avignon, première dans le Vaucluse et première en France.

Cette confiance nous donne la responsabilité de poursuivre notre action dans le respect des revendications des agents et de nos repaires revendicatifs que nous portons quotidiennement.

Notre ligne de conduite est claire et nous la portons haut et fort.

Loin des renoncements ou des compromissions nous portons au Centre Hospitalier d’Avignon un syndicalisme de transformation de la société et une intégrité sans failles.

LA CGT ET FO ONT DECIDE DE BOYCOTTER LE CTE DU 24 JANVIER 2017


Avignon, le 24 janvier 2017

 Les plans d’austérité et les mesures d’économies qui dégradent les conditions de travail ne cessent de mettre à mal le CH Avignon.

Une nouvelle fois, la Direction présente sans concertation des sujets qui seront structurants pour l’avenir de notre établissement.

–  Nous ne pouvons pas cautionner de voir discuter le projet médical de territoire qui va déterminer le cadastre de l’offre de soins en Vaucluse avant que nous ayons obtenu la réponse aux conséquences et réalités du Contrat de Retour à l’Equilibre Financier (CREF) que nous subissons depuis 3 ans et qui implique la fermeture de lits et la suppression de 120 postes.

–  Nous n’acceptons pas de voir traiter le passage en 12 heures en hémodialyse comme s’il s’agissait d’une évolution favorable pour les agents et les patients, sans projet et contenu concrets.

Nous attendons toujours le bilan d’étape qui doit être présenté par la direction !

Le projet médical est une partie de la « loi santé » et du « Groupement Hospitalier de Territoire » (GHT) du Vaucluse que nous condamnons fortement.

Ce sont des lits d’hospitalisation en moins et des postes supprimés encore. En cette période d’épidémie de grippe, alors que nous manquons de capacité pour accueillir les patients c’est au contraire des lits et des effectifs supplémentaires qui sont nécessaires.

Nous prendrons nos responsabilités là ou d’autres se résignent et ne laisserons pas au Directeur le loisir d’aggraver la situation en éludant le dialogue social.

L’épuisement des personnels est de plus en plus perceptible et la colère ne cesse de grandir chez les agents.

CETTE COLERE S’EXPRIMERA LE 7 MARS 2017 PAR LA GREVE ET LA MANIFESTATION A L’APPEL DE L’INTERSYNDICALE CGT, FO ET SUD PARTOUT EN FRANCE

Journée d’action du 29 novembre 2016

Logo.CGT.CHA.Resized.Tout.Petit.carreAvignon, le 24 Novembre 2016

CAMARADES, SALARIE-ES ET OPPRIME-ES DE L’HOPITAL PUBLIC

Le mardi 29 Novembre sera une journée d’action à l’appel des fédérations CGT, FSU et Solidaires à l’occasion de l’anniversaire des 70 ans du statut des fonctions publiques (Etat, territoriaux, Hospitalier).

Les revendications sur la nécessité d’augmenter les salaires, de moderniser nos statuts, de supprimer la précarité de l’emploi, la formation, d’embaucher pour assurer l’amélioration de nos conditions de travail, d’améliorer la qualité de soins et d’exercice sont autant de motif qui ont conduit la CGT du centre hospitalier d’Avignon de relayer cet appel.

Au vu du nombre de grévistes pour l’action du 8 novembre, nous proposons de constituer ce jour-là « le mur de la colère » d’autant que se tiendra un énième CTE où seront abordées de nouvelles restructurations de service.

Sur ce mur, les salarié-es pourront exprimer leur colère, leurs exigences !!!!

Des banderoles seront installées devant les vestiaires, un café gourmand solidaire et revendicatif sera offert.

mur

CGTSSO_une_force_a_vos_cotes.jpg grande tailleTous.Dans.La.Rue.Avec.LA.CGT

Une force à vos côtés